14/12/2017

Eclusées du Rhône : et la souffrance animale dans tout ça ?

octobre.jpg

Depuis des années, il n’est plus possible de créer des parcours de pêche « no kill » en Suisse (des parcours où les pêcheurs doivent relâcher la totalité des poissons qu’ils capturent), alors même qu’ils sont très efficaces pour préserver durablement les ressources piscicoles, parce qu’une ordonnance fédérale l’interdit au motif qu’ils sont incompatibles avec la protection des animaux. Soit.

Quand un oiseau piscivore est tiré dans le canton, c’est à dire moins d’une fois par an, ma boîte e-mail déborde de messages appelant à interdire la pêche de loisir et à ne pas tuer d’animaux sauvages. Soit.

Par contre, à chaque fois que je me ballade au bord du Rhône, et que j’y trouve des poissons échoués sur la terre ferme, morts asphyxiés, c’est l'indifférence et le silence qui me frappent ! Ces poissons ne sont pourtant pas mort naturellement. Ils sont là parce que le niveau du Rhône a baissé tellement vite que les poissons sont restés sur place, cherchant refuge dans les quelques flaques qui ont fini, elles aussi, par disparaître.

Comme cette mécanique infernale, qui fait du débit du Rhône un yo-yo passant de 50 à 550 mètres cubes par seconde, se déclenche quotidiennement, ce ne sont pas quelques centaines de poissons qui sont concernés, mais des milliers, voir des dizaines de milliers.

Amis des animaux et de leur protection, il serait temps que vous me donniez un coup de main pour que cessent ces éclusées, non ?

Christophe Ebener

 

IMG_0045.jpg

Commentaires

Vous devriez nous expliquer les causes de ces éclusées. Leur but n'est probablement pas d'occire les poissons...

Écrit par : Géo | 14/12/2017

Ces éclusées ont lieu car les Services Industriels de Genève ont la possibilité de stocker chaque jour l'eau à l'amont du barrage du Seujet lorsque le prix du courant électrique est bas, puis d'ouvrir les vannes lorsque celui-ci est plus élevé.
http://latetesousleau.blog.tdg.ch/archive/2015/05/18/les-sig-peuvent-sauver-le-rhone-267293.html

Écrit par : Christophe Ebener | 14/12/2017

A votre service Monsieur Ebener.

Mon nom et téléphone vous seront expédiés dès que nécessaire :-)

Écrit par : absolom | 14/12/2017

Beau combat et excellente démonstration.

Écrit par : Pierre Jenni | 14/12/2017

Les commentaires sont fermés.