13/05/2015

La pollution de l’Arve n’est pas une fatalité !

 

Arve, rivière

 

Depuis samedi 2 mai, la station d’épuration (STEP) de Villette est hors service car une partie de ses installations a été détruite par la crue.  Conséquence, les eaux usées de plus de 50 000 habitants se déversent directement dans l’Arve, sans traitement.

Cette STEP aurait pourtant due être mise hors service depuis longtemps. Vétuste et largement sous-dimensionnée, les eaux qu’elle relâchait dans l’Arve étaient de mauvaise qualité au regard des standards helvétiques.

 Il y a dix ans, et devant la pression des pêcheurs, l’Etat reconnaissait cet état de fait, et s’engageait formellement à régler le problème en construisant une nouvelle STEP.

Dix ans après, le chantier n’a pas encore débuté, et les rejets polluants se déversent chaque jour dans l’Arve. Depuis le 2 mai, la situation a encore empiré.

Les usagers des communes concernées, qui payent chaque jour des taxes d’épuration aux Servies Industriels Genevois, qui ont la tâche de traiter leurs eaux usées, accepteront-ils encore longtemps de financer une telle inaction ?

 De leur côté, les pêcheurs seraient bien inspirés de demander réparation pour ces dégâts sur la faune aquatique, qui sont tout sauf imprévisibles.

Edit: 10 jours après la crue, les SIG informent que la STEP est à nouveau en service. L'épuration ne sera cependant pas optimale tout de suite. 

C.Ebener

Commentaires

la pollution des eaux, comme la pollutions des sols n'est pas une fatalité

pollueur = payeur

Écrit par : arvine 69 | 19/05/2015

Les commentaires sont fermés.